Rechercher

Newsletter

RSS Actualités

  • Le saviez-vous ?

    Saviez-vous que Reflex Nutrition fabrique des suppléments au Royaume-Uni depuis 1996 ? Nous...


Voir tous les articles »

Flux RSS

Aucun flux RSS ajouté

Recherche dans le blog

Le Delta Tocotrienol, La Star des vitamines E anti-vieillissement

Depuis le début du 20e siècle, l'espérance de vie a augmenté à un rythme étonnant.

Il y a seulement un siècle nous étions confrontés à des défis médicaux et une mortalité infantile élevée, nous sommes maintenant confrontés à un problème totalement différent. Nous sommes de plus en plus âgés. Le vieillissement apporte avec lui les joies d'une durée de vie prolongée et la difficulté d'avoir à faire face à des problèmes chroniques associés. Le passage d'un agent pathogène à une maladie chronique est synonyme d'un changement d'orientation des soins de santé à un modèle de prévention qui anticipe les conditions de l'adulte telles que les maladies cardiovasculaires, le diabète et le syndrome métabolique, la perte de la vision, le cancer, et un problème plus visiblement associé au vieillissement, les rides et les dommages de la peau.

En théorie, le vieillissement est un processus lié à des dommages cumulatifs liés aux radicaux libres qu'ils causent dans le corps au fil du temps. Bien que les lipides insaturés des membranes cellulaires soient particulièrement sensibles aux radicaux libres instables, les antioxydants comme la vitamine E sont connus depuis longtemps pour contrecarrer ces processus oxydatifs. Aussi surprenant que cela puisse être, la vitamine E représente beaucoup plus qu'un simple anti-oxydant et concerne une multitude de maladies chroniques liées au vieillissement.

Qu'est-ce que la vitamine E ?

La vitamine E a été découverte en 1922 par le Dr Herbert Evans, et a été surnommé la vitamine de la naissance. Son rôle est d'assurer la prévention de la résorption fœtale. Bien que souvent mal interprétée comme une seule entité, la vitamine E correspond à une famille de deux sous-groupes principaux, les tocophérols et les tocotriénols dont chaque sous-groupe contient au moins quatre molécules similaires (alpha, bêta, gamma, delta-tocophérols et tocotriénols). À première vue, ils ont tous exactement la même apparence, correspondant à la description d'une tête proéminente avec une terminaison plus petite. Bien que des nuances dans la structure de tête destinent une molécule de vitamine E à appartenir à la classe gamma-alpha, beta ou delta, la longueur de la molécule détermine si une molécule de vitamine E appartient à la sous-famille tocophérol ou tocotriénol. Les tocotriénols ont une terminaison insaturée plus courte avec des doubles liaisons et sont plus souples. Les tocophérols ont une terminaison plus saturée sans doubles liaisons et sont moins souples. Avec la flexibilité des tocotriénols, cette vitamine E présente des avantages sur la réduction du cholestérol, l'amélioration générale de la santé cardiovasculaire et métabolique, et plus récemment, l'éradication du cancer.

Les tocotriénols sont des antioxydants supérieurs

La partie nommée Chromanol, la tête de la molécule, représente l'unité fondamentale de la vitamine E, également responsable de l'activité antioxydante. La forme de la tête détermine également la facilité avec laquelle une molécule peut accéder à la membrane cellulaire. En général, les formes gamma et delta ont une tête sont plus petite et ont un meilleur accès aux membranes cellulaires pour un traitement des lésions plus rapide. Par conséquent, ils sont généralement plus puissants et offrent des avantages. Plusieurs études ont confirmé l'ordre de puissance delta-> gamma-> mélanges alpha-tocotriénol ou tocotriénol >> alpha-tocophérol [1-5]. Par exemple,la mesure ORAC (capacité d'absorption des radicaux oxygénés) étudiée à Brunswick Laboratories / Massachusetts, a comparé la valeur antioxydante du delta-tocophérol libre et gamma-tocotriénol (DeltaGold ®) aux tocotriénols tocophérol et mixtes, et a constaté que le potentiel antioxydant DeltaGolds est beaucoup plus élevé que celle des autres composés étudiés. En outre, l'Ohio State University a constaté que le delta-et gamma-tocotriénol (comme dans DeltaGold ®) pouvait protéger le lard de l'oxydation à de faibles niveaux de seulement 100 ppm (parties par million) [6, 7].

Ordinairement, l'alpha-tocophérol vient spontanément à l'esprit en ce qui concerne la vitamine E, c'est le plus renommé des antioxydants. Cependant, le tocotriénol est un antioxydant 40-60 fois plus puissant que le tocophérol, comme montré par le Dr Lester Packer de l'Université de Californie / Berkeley [8]. La capacité antioxydante supérieure du tocotriénol est attribuée à sa grande flexibilité, ce qui améliore sa mobilité. Il couvre une plus grande surface des membranes cellulaires.

Avantages cardiovasculaires des tocotriénols

Actuellement, le tocotriénol est plus connu pour ses propriétés anti-cholestérol depuis sa découverte dans les années 1980 [9]. De nombreuses études ont depuis démontré que les tocotriénols peuvent réduire les niveaux de cholestérol LDL et de triglycérides. La première étude clinique sur le tocotriénol a été réalisée en 1991 à l'Université du Wisconsin / Madison. Dans cette étude, les patients ont initialement reçu 200 mg d'un mélange tocotriénol-tocophérol. Le cholestérol total et le cholestérol LDL a diminué de 15-22% et de 10-20%, respectivement. Toutefois, 15% des patients n'ont pas montré d'amélioration, et en raison de la plus grande efficacité des gamma-delta et tocotriénol, ces patients ont poursuivi avec un supplément de delta et gamma-tocotriénol (100 mg / jour). Après 4 semaines de supplémentation, le taux de cholestérol total chez ces patients initialement non recevables a chuté de 35-40% [10].

En 1993, Bristol-Myers Squibb dans une étude interne à base de 100 mg de gamma-delta et-tocotriénol par jour réduit de 20-25% le cholestérol total et LDL et les triglycérides de 15-20%. Dans cette étude, le delta-tocotriénol était le plus efficace des tocotriénols. Des études cliniques ont également déterminées la dose optimale de tocotriénols pour le cholestérol et la réduction des triglycérides à 75-100mg/jour [11]. Le tocotriénol réduit le cholestérol par régulation de l'enzyme responsable de sa production dans le foie [3, 12]. Il s'agit d'une méthode sûre pour traiter le cholestérol par rapport à la statine aux effets secondaires dommageables. Même s'ils sont importants pour la santé cardiaque, il y a 45000 kilomètres d'artères qui ont besoin de protection pour assurer leurs propres fonctions. Les tocotriénols contrôlent des mécanismes inflammatoires et les marqueurs, y compris la réduction des lipoprotéines athérogènes (a) [Lp (a)] [13] et l'inhibition des molécules [2] présentes dans les premiers stades de l'athérosclérose. Les infections bactériennes contribuent à la réponse inflammatoire et les tocotriénols ont montré qu'ils réduisent l'infection par le Chlamydia [14], une bactérie trouvée dans les tissus infectés par l'athérosclérose et qui aggravent l'inflammation [15]. En bref, les tocotriénols peuvent promouvoir la santé artérielle.

La consommation de tocotriénols a été associée à un risque réduit de maladie coronarienne, de régression de la sténose de l'artère carotide chez l'homme à partir d'une étude de 4 ans [16], une sensibilité réduite à l'ischémie-arythmie induite et une réduction de la fréquence cardiaque accompagnée d'une efficacité du myocarde améliorée [17 , 18].

Le tocotriénol avec le diabète et le syndrome métabolique

Les statistiques sur l'obésité sont choquantes: globalement, il y a plus de 1 milliard d'adultes en surpoids, et au moins 300 millions d'entre eux sont obèses [19]. L'obésité fait place à un groupe de dangereux facteurs de risque cardiovasculaire comme l'hypertension artérielle, l'excès de triglycérides, la glycémie et l'insulino-résistance, toutes les caractéristiques d'une condition appelée le syndrome métabolique ou pré-diabète. Etudiés à partir de recherches cliniques, les tocotriénols sont considérés comme d'excellents candidats dans un modèle de prévention du syndrome métabolique. Les tocotriénols sont considérés comme sûrs dans les trois domaines de la dyslipidémie athérogène: la réduction des niveaux de triglycérides, l'augmentation modérée du cholestérol HDL et la réduction du cholestérol LDL. En outre, il existe des preuves dans les études animales que le tocotriénol réduit la pression artérielle [20], les plaques artérielles [13], les molécules d'adhésion [2] et le taux de sucre dans le sang [21], tous les signes du syndrome métabolique.

Sous un angle nouveau: la santé des yeux

Les tocotriénols peuvent avoir des applications dans l'amélioration de la vue, en particulier de nature angiogénique. Dans la dégénérescence maculaire, une perte de vision centrale est due à la néovascularisation de la rétine sous la macula. De même, la rétinopathie diabétique est causée par des dommages aux vaisseaux sanguins de la rétine, c'est la principale cause de cécité chez les adultes. Dans les deux cas, l'angiogenèse est à blâmer. Des études récentes ont montré que le tocotriénol était un excellent agent anti-angiogénique, le delta-tocotriénol étant le plus puissant contre l'angiogenèse qu'il réduit d'une manière dose-dépendante [22, 23].

Des percées dans la recherche contre le cancer

Dans le contexte du cancer, l'angiogenèse est aussi le coupable fondamental dans la formation des tumeurs malignes. Une série d'études, en particulier de l'Université Tohoku au Japon, montrent que les tocotriénols freinent l'angiogenèse pour affamer les tumeurs jusqu'à la mort [22, 23]. Parmi les isomères du tocotriénol, le delta est le plus fort à agir contre le cancer car il est le plus puissant inhibiteur de l'enzyme de production du cholestérol. Le delta-tocotriénol est maintenant dans la phase I des essais cliniques pour le traitement du cancer du pancréas, le type le plus mortel des cancers [25, 26].

Les tocotriénols et la santé de la peau

Un des signes évidents du vieillissement est représenté par les rides dues aux dommages oxydatifs prolongées. En plus d'être un excellent antioxydant, le tocotriénol a montré qu'il pouvait réduire les dégâts de la peau produits par les UVB [27, 28], il inhibe la croissance des cellules du mélanome et produit un retard de tumeurs chez les souris atteintes de mélanomes métastatiques [29]. Les tocotriénols peuvent également réduire la pigmentation cutanée [30]. La peau est exposée à de nombreux éléments de l'environnement, tant à l'intérieur (endothélium) qu'à l'extérieur (épithélium). Les tocotriénols sont de préférence déposés dans ces tissus de la peau pour assurer leur protection [27].

A propos des Tocotrienol DeltaGold ® du Roucou

DeltaGold ® contient des tocotriénols dérivés du Roucou avec une forte concentration de l'élément le plus efficace de tocotriénols, le delta-tocotriénol, en utilisant une méthode d'extraction breveté sans solvant. Le tocotriénol du Roucou contient 90% de delta-tocotriénols et 10% de gamma-tocotriénol, et mieux encore, il ne contient pas de tocophérol. La composition de tocotriénol sans tocophérol du Roucou est unique parmi le règne végétal. Cette caractéristique est préservée par DeltaGold ®.

L'alpha-tocophérol, un antioxydant très populaire dans la plupart des suppléments, est également présent dans les suppléments de palme et dérivés de riz mais il interfère avec le travail des tocotriénols. En raison de ce conflit, les tocotriénols devraient être prises avec au moins six heures d'intervalle à partir d'un produit contenant des tocophérols, et de préférence le soir avec le dîner. Les chercheurs ont conclu que les préparations de tocotriénol efficaces doivent contenir moins de 15% d'alpha-tocophérol et plus de 60% des tocotriénols diméthyl (se référant uniquement aux gamma-et delta-tocotriénol). L'absence d'alpha-tocophérol comme dans DeltaGold ® reste unique sur le marché.

DeltaGold ® doit ses fonctions supérieures à une composition exceptionnelle qui lui vaut d'être une star dans le domaine de la médecine anti-vieillissement. En effet, il s'agit de la vitamine E du 21ème siècle !

References

1.McIntyre, B.S., et al., Antiproliferative and apoptotic effects of tocopherols and tocotrienols on preneoplastic and neoplastic mouse mammary epithelial cells. Proc Soc Exp Biol Med, 2000. 224(4): p. 292-301.

2.Naito, Y., et al., Tocotrienols reduce 25-hydroxycholesterol-induced monocyte-endothelial cell interaction by inhibiting the surface expression of adhesion molecules. Atherosclerosis, 2005. 180(1): p. 19-25.

3.Pearce, B.C., et al., Hypocholesterolemic activity of synthetic and natural tocotrienols. J Med Chem, 1992. 35(20): p. 3595-606.

4.Sylvester, P.W. and S.J. Shah, Mechanisms mediating the antiproliferative and apoptotic effects of vitamin E in mammary cancer cells. Front Biosci, 2005. 10: p. 699-709.

5.Yu, S.G., et al., Dose-response impact of various tocotrienols on serum lipid parameters in 5-week-old female chickens. Lipids, 2006. 41(5): p. 453-61.

6.Kim, H.J., Oxidation mechanism of riboflavin destruction and antioxidant mechanism of tocotrienols., in PhD Dissertation. 2007: Food Science and Nutrition. Columbus, The Ohio State University.

7.Kim, H.J. and D.B. Min, Effects, quenching mechanisms, and kinetics of alpha-, beta-, gamma-, and delta-tocotrienol on chlorophyll photosynthesized oxidation of lard., in IFT. 2007.

8.Serbinova, E., et al., Free radical recycling and intramembrane mobility in the antioxidant properties of alpha-tocopherol and alpha-tocotrienol. Free Radic Biol Med, 1991. 10(5): p. 263-75.

9.Qureshi, A.A., et al., The structure of an inhibitor of cholesterol biosynthesis isolated from barley. J Biol Chem, 1986. 261(23): p. 10544-50.

10.Qureshi, A.A., et al., Lowering of serum cholesterol in hypercholesterolemic humans by tocotrienols (palmvitee). Am J Clin Nutr, 1991. 53(4 Suppl): p. 1021S-1026S.

11.Tan, B. and A.M. Mueller, Tocotrienols in Cardiometabolic Diseases., in Tocotrienols: Vitamin E beyond Tocopherol, R. Watson and V. Preedy, Editors. 2008, AOCS/CRC Press. p. 257-273.

12.Song, B.L. and R.A. DeBose-Boyd, Insig-dependent ubiquitination and degradation of 3-hydroxy-3-methylglutaryl coenzyme a reductase stimulated by delta- and gamma-tocotrienols. J Biol Chem, 2006. 281(35): p. 25054-61.

13.Qureshi, A.A., et al., Dietary tocotrienols reduce concentrations of plasma cholesterol, apolipoprotein B, thromboxane B2, and platelet factor 4 in pigs with inherited hyperlipidemias. Am J Clin Nutr, 1991. 53(4 Suppl): p. 1042S-1046S.

14.Mueller, A.M., B. Tan, and E.S. Stuart, Tocotrienol in the potential treatment of infectious disease., in Tocotrienol: Vitamin E beyond Tocopherol., R. Watson and V. Preedy, Editors. 2008, CRC Press. p. 343-359.

15.Campbell, L.A. and C.C. Kuo, Chlamydia pneumoniae--an infectious risk factor for atherosclerosis? Nat Rev Microbiol, 2004. 2(1): p. 23-32.

16.Kooyenga, D.K., et al., Antioxidants modulate the course of carotid atherosclerosis: A four-year report., in Micronutrients and Health, K. Nesaretnam and L. Packer, Editors. 2001, AOCS Press: Illinois. p. 366-375.

17.Rasool, A.H., et al., Arterial compliance and vitamin E blood levels with a self emulsifying preparation of tocotrienol rich vitamin E. Arch Pharm Res, 2008. 31(9): p. 1212-7.

18.Rasool, A.H., et al., Dose dependent elevation of plasma tocotrienol levels and its effect on arterial compliance, plasma total antioxidant status, and lipid profile in healthy humans supplemented with tocotrienol rich vitamin E. J Nutr Sci Vitaminol (Tokyo), 2006. 52(6): p. 473-8.

19.WHO. Obesity and overweight. 2010 [cited 2010 2/1/10].

20.Newaz, M.A., et al., Nitric oxide synthase activity in blood vessels of spontaneously hypertensive rats: antioxidant protection by gamma-tocotrienol. J Physiol Pharmacol, 2003. 54(3): p. 319-27.

21.Qureshi, A.A., S.A. Sami, and F.A. Khan, Effects of stabilized rice bran, its soluble and fiber fractions on blood glucose levels and serum lipid parameters in humans with diabetes mellitus Types I and II. J Nutr Biochem, 2002. 13(3): p. 175-187.

22.Miyazawa, T., et al., Antiangiogenic and anticancer potential of unsaturated vitamin E (tocotrienol). J Nutr Biochem, 2009. 20(2): p. 79-86.

23.Shibata, A., et al., delta-Tocotrienol suppresses VEGF induced angiogenesis whereas alpha-tocopherol does not. J Agric Food Chem, 2009. 57(18): p. 8696-704.

24.Comitato, R., et al., A novel mechanism of natural vitamin E tocotrienol activity: involvement of ERbeta signal transduction. Am J Physiol Endocrinol Metab, 2009. 297(2): p. E427-37.

25.Husain, K., et al., Vitamin E delta-tocotrienol levels in tumor and pancreatic tissue of mice after oral administration. Pharmacology, 2009. 83(3): p. 157-63.

26.Hussein, D. and H. Mo, d-Dlta-tocotrienol-mediated suppression of the proliferation of human PANC-1, MIA PaCa-2, and BxPC-3 pancreatic carcinoma cells. Pancreas, 2009. 38(4): p. e124-36.

27.Traber, M.G., et al., Diet-derived and topically applied tocotrienols accumulate in skin and protect the tissue against ultraviolet light-induced oxidative stress. Asia Pac J Clin Nutr, 1997. 6(1): p. 63-67.

28.Yamada, Y., et al., Dietary tocotrienol reduces UVB-induced skin damage and sesamin enhances tocotrienol effects in hairless mice. J Nutr Sci Vitaminol (Tokyo), 2008. 54(2): p. 117-23.

29.McAnally, J.A., et al., Tocotrienols potentiate lovastatin-mediated growth suppression in vitro and in vivo. Exp Biol Med (Maywood), 2007. 232(4): p. 523-31.

30.Michihara, A., et al., Delta-tocotrienol causes decrease of melanin content in mouse melanoma cells. J Health Sci, 2009. 55(2): p. 314-318